• Español
  • EN COLOMBIE, Á LA DÉCOUVERTE DU TRIANGLE DU CAFÉ

    CA l'écart du tumulte urbain, la Finca Romelia est un jardin d'éden. Marisa et Jose reçoivent chaleureusement leurs hôtes dans cette ravissante «cabane» colorée

    A l'écart du tumulte urbain, la Finca Romelia est un jardin d'éden. Marisa et Jose reçoivent chaleureusement leurs hôtes dans cette ravissante «cabane» colorée. Leur closerie d'orchidées est l'une des plus belles qui existent sur terre. Ils ont réalisé la première collection au monde de cattleyas, une variété endémique des forêts tropicales d'Amérique du Sud. Quatorze espèces de colibris différentes viennent les polliniser. Leur petite maison sur la colline contemple une nature luxuriante, sans aucune pollution visuelle, bercée par le chant des oiseaux tropicaux. La famille, anciennement dans le café, s'est reconvertie dans la production d'agrumes, moins aléatoire. Mais elle a gardé son mode de vie.«Le monde du café est en grande partie marqué par l'isolement et le silence qui règnent dans les contrées montagneuses où les pays producteurs en voie de développement, loin de la ville, de ses bureaux et ses cafés où cette boisson accompagne un style de vie totalement différent», écrit si justement Sebastião Salgado dans l'incipit de son livre de photographies sur les lieux de collecte du café *.

    LeFigaro

    Article Original

    Comments are closed.